Eastern State Penitentiary Museum

A few weeks ago, actually right after the Bastille Day Show, I went to the Eastern State Penitentiary Museum.

This is unusual in France, to turn an old prison into a museum. I never heard of that kind of place. I think that people don’t really want to hear about it, to know what it was like, or who was there.

So I followed my friends inside the high walls, and I have to say, even with all the people around I did not feel at my ease. When you look up the only things you see are the walls and the blue sky, you hear the sounds in the street, people but you don’t see. Not a nice moment.

*****

Il y quelques semaines (juste après le Bastille Day Show), je suis allée à la prison de Eastern State qui a été transformée en musée.

Comme je l’explique en anglais, c’est un concept complètement inconnu en France. Le sujet de la prison est encore tabou, et c’est un lieu que le public essaye plutôt d’éviter, certainement pas là où vous trouveriez des familles entières y passer leur samedi après-midi. Et bien ici c’est le cas.

J’ai donc suivi mes amis à l’intérieur des murs, et je dois le dire, même avec des gens autour de moi je ne me sentais pas à l’aise. Quand vous regardez au loin les seules choses que vous voyez ce sont les murs et le ciel bleu, vous entendez des sons de la rue, des gens, mais vous ne voyez rien. Pas un moment agréable.

IMG_2931

You walk inside the prison, and you see each cell, the building is falling apart but you still understand how it was like. Especially at that time of the day. It is called the “twilight tour”, you see the light leaving the space, the only one coming from the tiny window on the wall. It was just like that when they had no electricity.

There are a few panels that explain how the life was there, with some picture from those times. I would never thought that the inmates had so much contact with the guards and were so involved. At the prison they had a barber shop managed by two prisoners. Another panel talks about the operation room  (many years later when a hospital was added to the prison) and how the prisoners would be a part of it. And another picture taken during Christmas, you can see a prisoner seating down next to a guard and he has his arm around his shoulder. I don’t imagine those kind of things happening nowadays.

******

Vous marchez dans la prison, et vous voyez toutes les cellules, le bâtiment est en décrépitude mais vous pouvez comprend comme c’était. Surtout à ce moment de la journée. C’est appelé le “twilight tour” (crépuscule), vous voyez les lumières quitter l’espace, la seule lueur perçant depuis la petite fenêtre. C’était ainsi quand il n’avait pas d’électricité.

Il y a quelques panneaux qui expliquent comment la vie était, avec quelques photos de ces temps-là. Je n’aurais jamais imaginé que les détenus avait autant de contacts avec les gardes et étaient autant impliqués. Dans cette prison il y avait un barber shop (coiffeur pour les hommes) et il était géré par 2 détenus. Un autre panneau parle de la salle d’opération (plusieurs années après) quand un hôpital fut créé dans les murs et comment les détenus en faisait partie. Une autre photo montre Noël à la prison, on peut voir un prisonnier assis près d’un garde et il a son bras autour de ses épaules. Je n’imagine pas ce genre de choses arriver aujourd’hui.

IMG_2947One of the “hot spot” of the tour was Al Capone’s cell. Inside you can see the furnitures he had back then, he was the only one with that priviledge. Some people say he went to hide in Philadelphia’s prison because outside was too dangerous for him, because he was caught outside a bar and arrested for carrying an illegal gun (i don’t know specifically the terms), Many people tried to see him and waited outside the prison the day he was supposed to get out. But the headmaster of the prison to avoid, riots or murder or anything got him out before.

*********

L’endroit à voir durant la visite était la cellule d’Al Capone. A l’intérieur vous pouvez voir les meubles qu’il avait à l’époque, il était le seul avec ce privilège. Certains disent qu’il est venu se cacher à la prison de Philadelphie car la vie à l’extérieur devenait trop dangereuse pour lui, parce qu’il fut arrêté à la sortie d’un bar pour port d’arme illégal. Beaucoup de gens essayèrent de l’apercevoir devant la prison lors de sa sortie, mais le directeur avait compris qu’il y aurait des problèmes, des émeutes ou une tentative d’assassinat alors il l’a fait sortir avant.

IMG_2934

Something I really like during the tour was the pedagogical area, there are information about the guards life, how they also are behind the walls during the day, how they used the surveillance tower, how dangerous it could be for them etc.

In a room you can understand the improvement they imagined over the years, to protect the gards and to protect the inmates and to prevent escapes.

They installed a camera on the tower, so you can see what a gard during those years would see. I think it is a great pedagogical idea.

********

Quelque qui m’a plu durant la visite fut la partie pédagogique. Il y a des informations sur la vie des gardes, sur comment ils vivaient derrière les murs eux aussi durant la journée, comment ils utilisaient la tour de surveillance, à quel point cela pouvait être dangereux, etc.

Dans une pièce on peut comprendre les différentes améliorations qui ont été apportées à la prison pour protéger les gardes et les détenus et pour prévenir les évasions.

Ils ont installés une caméra sur la tour, on peut alors voir ce que voyait un garde durant toutes ces années. Je trouve que c’est une bonne approche pédagogique.

IMG_2949The last part of that tour was the art gallery.

The museum invided artist to create and exhibit their artworks inside the cells at the prison. A little story : these installations are organized by the Pensylvania Council of the Arts, and they get funding thanks to the Halloween event held at the prison “Terror behind the walls”. The prison is turned into a horror house with zombies.

The tour was great, I am happy I did it and I had a good time with my friends. However I was a little shocked when I see the museum’s shop with posters, cups, t-shirts, stuffed animals with Eastern State Pentitentiary written allover them. It is what you can call a cultural shock.

*******

La dernière partie de la visite fut la galerie d’art.

Le musée a invité des artistes contemporains à créer des oeuvres et à les exposer dans les cellules de la prison. Petite anecdote: les installations sont organisées par le Conseil des Arts de Pensylvanie, et ils obtiennent les fonds grâce à Halloween et la transformation de la prison en Maison de l’Horreur à cette occasion. Appelé “Terror behind the walls” (terreur derrière les barreaux), les employés sont déguisés en zombies et effrayent les visiteurs.

La visite était super, je suis contente de l’avoir fait et j’ai passé un bon moment avec mes amis. Cependant j’étais choquée quand j’ai vu la boutique du musée avec les affiches, les tasses, les animaux en peluches avec le nom de la prison imprimé dessus. C’est ce qu’on appelle un choc culturel.

To know more about the Museum / pour en savoir plus :

http://www.easternstate.org/

Advertisements

One response to “Eastern State Penitentiary Museum

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s