James Turrell, The Guggenheim Museum and why I was pissed

First of all sorry about the lack of news I have so much work, organizing events so it is a little hard to keep up. Especially when you have a thesis to write at the same time which you have to get ready in 2 months….Oh boy….

Enough complaining let’s get to it.

So I had the chance to go back to NYC last Saturday, I love how easy it is to just get on a bus and go discover a city. But before I tell you more about the specific places I saw there I want to talk to you about the Guggenheim Museum. It had been a dream of mine probably since I was a teenager to go to that museum in New York.

So I went there and as hard it is for me to say that : I am not impressed.

Let me explain you why before you start defending the museum. Right now there is an installation by James Turrell  called Aten Reign he reimagined the interior architecture of the museum and reappropriated it, precisely the rotonda.

____________________________

Avant de démarrer désolée pour le manque de nouvelles, j’ai beaucoup de travail, j’organise des événements donc c’est un peu difficile de garder le cap. Surtout quand vous avez un mémoire à écrire à rendre dans 2 mois… ouch.

Assez de jérémiades démarrons.

Alors j’ai eu la chance de retourner à New York Samedi dernier, j’adore la facilité de prendre le bus et de partir visiter une ville. Mais avant de vous en dire plus sur les endroits que j’ai vu j’aimerais vous parler du Musée Guggenheim. Ca a toujours été un de mes rêves, probablement depuis l’adolescence d’aller voir ce musée à New York.

Alors j’y suis allée et c’est difficile pour moi de l’admettre mais : je ne suis pas impressionnée, en d’autres termes : bof.

Laissez-moi vous expliquer pourquoi avant de démarrer la défense du musée. En ce moment il y a une installation de James Turrell appelée “Aten Reign” il a réinventé l’architecture intérieure et se l’ai réappropriée, précisément la rotonde.

James Turrell, 06/21/2013 - 09/25/2013, SRGM New York

source : exhibition’s website

I understand his angle as an artist, he works with light and the perception of light but also the meditation and I have to say the beautiful architecture of the Museum invites you to play with it as an artist. In a way it can also be an hommage.

However I was pissed because I did not get to see the rotonda. Let’s face it when you go to a Guggenheim Museum either it is the one in New York designed by Frank Lord Whrigt, the one in Bilbao by Frank Ghery or the one in Venice the Palazzo Venier dei Leoni, you also go for the architecture.

They are part of those museums which have a specific and recognizable architecture.  I am sure you show a picture of the Guggenheim of NYC to someone he or she will know that it is in NYC they might not know it is a museum but they know its architecture.

As this type of organization I feel like you have a duty towards every type of audiences :

the members and the locals, you have to present them with original and new exhibitions regularly,

the everyday tourist, those who can come only one time a year, or maybe every now and then when they get the chance,

the one-time-only tourist, those are the ones who live far away and have one time in their whole life to see the museum.

When I saw the installation before I even thought what it was, do I like it, what is it about, who is the artist, I thought :

“where is my rotonda ?”

__________________________________________

Je comprends son angle de vue en tant qu’artiste, il travaille sur la lumière et la perception de la lumière mais aussi la méditation et je dois dire que cette merveilleuse architecture du musée invite l’artiste à jouer avec elle. Dans un certain sens c’est aussi un hommage.

Cependant j’étais énervée parce que je n’ai pas pu voir cette rotonde. Soyons clair quand on va visiter un musée Guggenheim que ce soit celui à New York dessiné par Frank Llord Wright, celui à Bilbao par Frank Ghery ou celui à Venise avec le Palais Venier dei Leoni, on y va aussi pour l’architecture.

Ils font partie de ces musées qui ont une architecture spécifique et reconnaissable. Je suis sure que l’on montre la photo du Guggenheim à NYC à quelqu’un il ou elle sait que c’est à NYC ils sauront peut-être que c’est un musée mais en tout cas ils reconnaîtront son architecture.

En tant que telle organisation j’ai le sentiment que l’on a un devoir envers les publics :

– les membres et les locaux, vous devez leurs présenter des expositions originales de manière régulière

– les touristes de tous les jours, ceux qui peuvent venir une fois dans l’année, ou de temps en temps quand ils en ont la possibilité.

– les touristes d’un jour, ceux qui vivent loin et qui n’auront peut-être l’occasion de voir le musée qu’une fois dans leur vie.

Quand j’ai vu l’installation, même avant de penser qu’est-ce que c’est ? est-ce que ça me plait ? de quoi ça parle ? quel est l’artiste ? j’ai pensé :

“où est ma rotonde ?”

Frank_Lloyd_Wright-Musee_Guggenheim-Interieur

source : CRAD website

Where is the beautiful architecture I came for ? the one I saw in the movies (and yes that includes Men In Black, video), the one books talk about etc…

Anyway you get my point or at least I hope you do.

For me it was like in Paris an artist like Christo (who is one of my favorite) would wrap up the Eiffel tower for 3 months during the summer or the Pyramid of the Louvre, how many chances do you have to go to Paris ? and how would it feel to come back and when people ask you “so how was seeing the Eiffel Tower ? – Well I did not see it, it was covered up”.

yeah that sounds like an : EPIC FAIL.

___________________________

Où est l’architecture merveilleuse pour laquelle je suis venue ? celle que j’ai vu dans les films (et oui ça inclut Men In Black, video), celle dont les livres parlent, etc…

Bref, vous me comprenez ou au moins je l’espère.

Pour moi c’était comme si à Paris un artiste comme Christo (qui est l’un de mes favori) aurait emballé la Tour Eiffel pendant 3 mois durant l’été ou alors la Pyramide du Louvre, combien de chances avez-vous d’aller à Paris ? et comment vous sentiriez-vous à votre retour quand quelqu’un vous demande “c’est comment de voir la Tour Eiffel ? – et bien je ne l’ai pas vue, elle était couverte”.

et oui ça sonne comme un échec.

Capture d’écran 2013-09-16 à 23.18.27The Pont-Neuf Wrapped, Paris, 1975-85, photo by Wolfgang Volz, source.

Maybe I am wrong and Christo wrapped monuments for longer periods (the one above was wrapped from September 22 to October 7 in 1985), I don’t know but what I do know is the feeling I had and it prevented me to fully appreciate the installation.

I am lucky I can go back after it is removed but still I feel like a lot of art work were moved from galleries, that is the same. Example : Go to the Louvre to see the Mona Lisa, wrapped up for a performance. –> fail.

I have to say though that the idea of the installation is interesting and the exhibition about James Turdell is great, the prints with the light squares are amazing and impressed me much more than the installation.

Let’s end on a positive note what I love in Contemporary Museum which is hard to find in the classical ones is that they always try to reinvent themselves, to give a new angle of lecture, to play with the architecture. This is one of the reason I always come back to them and they keep me so interested, you never know what you are going to find behind the door.

_________________________________

Peut-être que j’ai tort et que Christo a emballé des monuments pour des périodes plus longues (celui au-dessus a été emballé du 22 Septembre au 7 octobre 1985), je ne sais pas mais ce que je sais c’est le sentiment que j’ai eu et qui m’a empêché de totalement apprécier l’installation.

Je suis chanceuse je peux y retourner une fois l’exposition terminée mais j’ai quand même le sentiment que beaucoup d’oeuvres ont été déplacées, c’est la même chose. Exemple : Allez au Louvre pour voir la Joconde, elle est emballée pour une performance — > échec.

Je dois dire cependant que l’idée de l’installation est intéressante et que l’exposition sur James Turdell est super, les impressions avec la lumière sont géniales et m’ont plus impressionnée que l’installation.

Finissons sur une note positive ce que j’aime dans les Musée d’Art Contemporain et qu’il est difficile de trouver dans les musées classiques ou de beaux-arts c’est qu’ils essayent toujours de se réinventer. De trouver une nouvelle lecture, de jouer avec l’architecture. C’est une des raisons pour lesquelles j’y retourne toujours et qu’ils me gardent intéressée, vous ne savez jamais ce que vous allez trouver derrière la porte.

****************

To know more about the installation I recommend this really short video (about 8 min) in it you can also catch a glimpse at the building of the installation.

Pour en savoir plus sur l’installation je recommande cette vidéo très courte, environs 8minutes, vous pouvez aussi y apercevoir l’installation de l’oeuvre.

To know more about the exhibition here is the link to its website / Pour en savoir plus sur l’exposition voici le lien du site dédié :

http://web.guggenheim.org/exhibitions/turrell/

and because it is funny 50 facts about the museum / et parce que c’est sympas, 50 faits sur l’histoire du musée en anglais

https://www.facebook.com/notes/solomon-r-guggenheim-museum/50-guggenheim-facts/126415060704502

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s