Interview # 4 – Magic Gardens, Médiatrice Culturelle (en Français)

Lundi j’ai eu la chance d’interviewer Olivia Edlund, médiatrice culturelle des Magic Gardens à Philadelphia. Si vous ne connaissez pas cet endroit, j’ai écrit un article sur ma visite ici.

L’interview était très intéressant parce que Magic Gardens est une association culturelle à but non-lucratif dédiée à un seul artiste, encore vivant et impliqué dans leurs projets. Alors comment tout est organisé ? Comment utiliser un lieu si spécial ? Comment le préserver ?

Voici la transcription de ses réponses.

IMG_2817Quel type de publics recevez-vous à Magic Gardens ?

La plupart sont de jeunes adultes entre 18-20 jusqu’à 30-34 ans. Donc nos programmes sont adaptés à ce public mais nous essayons tant que possible d’avoir des actions pour les autres, comme les Seniors et les Familles. Les écoles sont aussi une grande partie de notre activité, nos actions vont de la maternelle jusqu’à l’université.

Parlons des écoles justement, quel est le type de projets que vous réalisez avec elles ?

Par exemple il y a celui nommé “Tile and Grout : Bonding Community” c’est un programme “outreach” (sensibilisation). Il est assez intensif, un médiateur de Magic Garden va dans une école pour faire une présentation, des leçons à l’école puis une visite guidée des Magic Gardens, enfin une séance de questions-réponses avec l’artiste Isaiah Zagar. Le but est de créer une fresque inspirée par le style de l’artiste à l’école, association, ou autre.

Ces types de projets peuvent être très long de 1 à 6 mois selon la taille de la fresque.

J’imagine que vous utilisez des matériaux pédagogiques avec les écoles, pouvez-vous m’en dire plus ?

Nous essayons de garder des prix abordables pour les visites guidées afin que les écoles puissent venir sur place et faire quelque chose avec nous, comme une activité manuelle. (le groupe peut apprendre à faire de la mosaÏque).

Nous avons aussi du matériels que les professeurs peuvent utiliser à l’école, comme des plans de leçons qui sont disponibles sur notre site web. (Gaudi Glasswork, Visionary artists, … vous pouvez aller les voir ici ).

Et enfin nous avons créé une “Chasse au trésor” pour les groupes pour ajouter un côté original à la visite, ce document est aussi disponible pour les familles.

Isaiah Zagar semble impliqué dans les actions avec les écoles ? Comment cela est organisé ?

Il intervient avec les écoles durant les temps de questions-réponses, il fait aussi des projets spéciaux, et n’importe quel groupe peut ajouter 30 minutes d’échange avec lui à la fin d’une visite guidée.

IsaiahQAIsaiah Zagar avec un groupe pour des questions-réponses

source : http://www.phillymagicgardens.org/

Il semble que vous avez beaucoup d’activités avec les groupes, les écoles et les enfants. Nous connaissons la difficulté d’empêcher les enfants, (de manière plus générale les visiteurs) de toucher les oeuvres d’art, comment préservez-vous l’endroit ?

Et bien c’est un lieu unique qui n’a au départ pas été construit pour durer, ce n’était pas prévu qu’il soit sauvegardé durant aussi longtemps. Nous essayons de le préserver autant que nous le pouvons tous les jours. C’est difficile car c’est un environnement fragile avec tellement de matériaux différents.

Nous avons fait des changements dans le but de le préserver. Nous comprenons que les visiteurs sont tentés de toucher l’art, au début ils avaient le droit de le faire. Mais si nous voulons préserver cet endroit pour encore plusieurs décennies nous devons demander au public de ne plus le toucher.

Par exemple les visiteurs avaient l’habitude de laisser des messages dans des bouteilles à l’intérieur du jardin. C’est une super idée et nous voulions garder cela mais sans endommager l’oeuvre, certaines bouteilles ont commencé à se désolidariser. Alors nous avons mis en place dans la galerie une station de messages, les visiteurs peuvent laisser des notes à l’artiste dans des bouteilles. De cette manière nous gardons l’idée, son esprit, le message et nous préservons aussi l’espace.

Nous avons aussi d’autres idées pour le future sur comment incorporer l’idée de toucher les oeuvres mais sans abimer l’espace, nous travaillons dessus.

IMG_2825Ma prochaine question est en fait pour vous, qu’avez-vous étudié ?

J’ai étudié la communication et j’ai toujours eu un intérêt pour l’art et l’enseignement. J’ai donc décidé de faire un Master à l’Université des Arts de Philadelphie en Etudes Muséales avec une spécialité en Médiation Culturelle (Museum Education).

Et finalement comment êtes-vous arrivée aux Magic Gardens ?

Durant mes années d’études j’étais un guide pour les Magic Gardens et j’ai trouvé un premier poste dans une autre organisation. Quand la position de Médiateur s’est trouvée vacante l’équipe a pensé à moi et m’a appelée.

J’ai l’impression que les gens étudient à Philadelphie et réussissent à trouver du travail dans les Arts et la Culture ici, non ?

En fait oui, si vous êtes patient vous pouvez trouver un poste. Des sept personnes dans ma spécialité à l’université on a tous trouvé un travail ici à Philly.

IMG_4465Merci Olivia pour avoir répondu à toutes mes questions !

Je pense que c’ets une opportunité géniale de travailler sur un espace comme les Magic Gardens et d’avoir un artiste impliqué dans les projets. Une chose qui m’a plus ce sont les “Lessons Plans” que vous pouvez télécharger sur le site web et utiliser dans votre classe. Je vous encourage à aller les voir car ils sont très bien faits.

Philadelphia Magic Gardens website

Mon article sur les Magic Gardens

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s