Bill Viola, at the Grand Palais

Yesterday I went to the Grand Palais to check out the Bill Viola exhibition.

The Video Art is still something seen as experimental and I wish it would gain more representation in both the public sphere and the Art Education. This is the first retrospective exhibition about Bill Viola in France and the first exhibition entirely dedicated to Video Art in National Galleries of the Grand Palais.

Bill Viola is the pioneer of  Video Art, one of its most well-known exponent. This exhibition shows his art from 1977 to nowadays.

Hier j’ai été voir l’expo Bill Viola au Grand Palais.

L’Art Vidéo est encore quelque chose vu comme expériemental et j’aimerai qu’il gagne plus en reconnaissance. Au niveau du grand public mais aussi dans l’éducation artistique. C’est la première rétrospective de Bill Viola en France et la première expo entièrement dédiée à l’Art Vidéo dans les Galeries Nationales du Grand Palais.

Bill Viola est un pionnier de l’Art Vidéo, un de ses représentants les plus connu. Cette expo montre sa production de 1970 à nos jours.

Bill Viola exhibition afficheIt was thought like an introspective journey in 3 parts/acts/steps/periods :

Who am I ? / Where am I ? / Where am I going ?

The point of the exhibition, as it is explained when you walk inside, is not to give answers to these questions. But it is to confront the spectator against these subjects.

For me it is also a way to illustrate the thought of the artist on these subjects and their evolution in time. And if I may say in a rough and dark way, amplified by the sound of silence that time can create.

L’expo a été pensée comme un voyage introspectif en trois parties/actes/temps :

Qui suis-je ? / Où suis-je ? / Où vais-je ?

Le but de cette expo, comme c’est expliqué à l’entréek, ce n’est pas de donner des réponses à ces questions. Mais de confronter le spectateur à ces thèmatiques.

Pour moi c’est aussi un moyen d’illustrer les pensées de l’artiste, son cheminement. Et si je puis le dire c’est fait d’une manière dure, sombre, amplifié par le son lourd du silence que peut provoquer le temps.

BIll Viola Exhibition

The Reflecting Pool, 1977-79

BIll Viola ExhibitionSince it is Video Art most of the exhibition rooms are in the dark, walls painted in black. After the first room I thought about the programme of actions/workshops and I wondered:

“Wait do they have workshops with children ? if they do I want to know how they managed with the darkness of the room”.

So I looked at the agenda for the exhibition and I did not find workshop for children. I have no idea if they do programs with schools because if they are not too young it can be really interesting. Although I would carefully pick different artpieces of the exhibition and leave out the ones that are too impressive and overwhelming.

Puisque c’est de l’Art Vidéo l’exposition est en grande partie dans le noir, les murs peints en noir/gris. Après la première salle j’ai pensé au programme de médiation et je me suis demandée :

“Attends mais ils vont faire des animations avec des enfants là ? et si oui j’aimerais bien savoir comment ils vont faire, c’est plongé dans le noir.”

Alors j’ai regardé le programme de l’exposition et je n’y ai pas vu d’animation pour les enfants. Je ne sais pas s’ils en font avec les scolaires, parce que s’ils ne sont pas trop jeunes ça peut être très intéressant. Bien sûr pour ma part je ferais très attention au choix des oeuvres à leur montrer et je laisserais de côter les plus impressionnantes et les plus fortes.

The Veiling, 1995

The Veiling, 1995

I was really struck by this one, the way it is shown. Two projections on 9 veils. The light and the mood it gives to the piece is powerful. The images fade away as you move and walk towards the center of the room. Mystical. And raises so many questions in you head.

The interesting side of this exhibition is that it has different parts but you can see it as a whole. You can see the evolution and the themes in the different artworks. Like it is explained at the beginning it really is a journey.

Here it is really an experimental, esthetic exhibition, the point is not to understand but to look and feel. So here the museum education or “médiation culturelle” has to happen outside of it. The point is for the spectator to connect with the piece by watching the video, listening to the sounds and experimenting. By taking your time.

J’ai été marquée par celle-ci, la manière dont elle est montrée. Deux projections sur 9 voiles. La lumière et l’ambiance que cela donne à l’oeuvre est tellement forte. Les images s’effacent au fur et à mesure que l’on s’approche du centre de la pièce. Mystique. Et cela déclence tellement de questions dans sa tête.

Le côté intéressant de l’expo ce sont les différentes parties mais vous pouvez quand même la voir en un tout. Vous pouvez voir l’évolution dans les thèmes et les oeuvres. Comme cela est expliqué au départ c’est vraiment un voyage.

Ici c’est vraiment expérimental, une exposition aussi très esthétique. Le but n’est pas de comprendre mais de regarder et de ressentir. Alors ici la médiation culturelle doit se passer en-dehors. L’objectif est pour le spectateur de connecter avec l’oeuvre en regardant la vidéo, en écoutant les sons, en expérimentant, surtout en prenant le temps.

Bill Viola Exhibition Bill Viola Exhibition Bill Viola Exhibition Bill Viola Exhibition Bill Viola ExhibitionThese 5 images are actually one artwork called : Going Forth By Day, 2002. It is a vey impressive piece each screen is several meeters high and wide. Everything is happening at the same time and ironically nothing is happening. I watched it twice to try to catch everything. The information panel tells us there are 5 themes : Fire Birth, The Path, The Deluge, The Voyage, and First Light. When you watch these videos your mind is focused and you try to understand every inch, because all feels like a detail which could mean something. Everything is there for a reason, the set-up, the point of view, the light, etc. all serves the purpose of the art work. You could easily sit there and watch it over and over for hours trying to catch its meaning.

Ces 5 images sont en fait une seule oeuvre : Going Forth By Day, 2002. C’est une pièce très impressionnante, chaque écran fait plusieurs mètres de haut et de large. Tout se passe en même temps et de manière ironique ne se passe pas. Je l’ai regardé deux fois pour essayer de tout apercevoir. Le cartel nous dit qu’il y a 5 thèmes: Naissance de feu, Le chemin, le déluge, le voyage et première lumière. Quand vous regardez ces vidéos votre esprit est concentré et vous essayez de comprendre chaque centimètre, car chaque détail pourrait signifier quelque chose. Tout est là pour une raison, la mise en scène, le point de vue, la lumière etc. Tout sert au sujet de l’oeuvre. Vous pouvez facilement vous asseoir et les regarder encore et encore pendant des heures à essayer de comprendre le sens.

Fire Woman, 2005

Fire Woman, 2005

This is probably the artwork I saw the most online about the exhibition. And I have to say like the others I was quite impressed. Bill Viola seems to be inspired by the elements of fire and water, they are everywhere in his work. They are sometimes source of life and sometimes seen as dangers. The other piece which is the same size is the one represented of the exhibition poster : Tristan’s Ascencion (the sound of a mountain under a waterfall), 2005.

These two videos are shown one after another. It has an hypnotic feel, you can watch the waterdrops going backwards or the fire making these movements which almost look like waves.

C’est probablement l’oeuvre que j’ai le plus vu en ligne sur l’expo. Et je dois dire que comme d’autres elle était très impressionnante. Bill Viola semble être inspiré par les éléments du feu et de l’eau, ils sont présents dans toute son oeuvre. Ils sont parfois source de vie et parfois de danger. L’autre oeuvre est de la même taille c’est celle représentée sur le poster de l’expo : Tristan’s Ascencion (the sound of a mountain under a waterfall), 2005.

Ces deux vidéos sont montrées l’une après l’autre. Elles ont un côté hypnotique, vous pouvez voir les gouttes remonter ou le feu faire des mouvements qui ressemblent presque à des vagues.

****

There are pieces I did not like in that exhibition, like The Dreamers. People who are asleep in water and looks like an eternal sleep. A lot of it was too much for me, too dark, too gloomy. I felt not so great after staying so long in the exhibition.

That is of course just my personal taste. However even if I do not like some subjects or images I do find his work attractive in many aspects. When you look at his pieces they are like living paintings : the way the characters and the scene is staged, but more importantly the colors and the lighting. 

This exhibition is definitely not for everyone, this is not where I would take a friend who is already skeptical about contemporary art.

Il y a des oeuvres que je n’ai pas aimé dans cette expo, comme The Dreamers. Des personnes endormies sous l’eau et ont l’air d’être dans un sommeil éternel. Une grande partie de l’expo été trop pour moi, trop sombre, trop glauque. Je ne me sentais pas très bien après avoir passé longtemps dans l’expo.

C’est bien sûr juste mon goût personnel. Cependant même si je n’ai pas aimé certains sujets ou images je trouve que le travail de l’artiste est attirant dans plusieurs aspects. Quand vous regardez à ses oeuvres elles sont comme des tableaux vivants: la manière dont les personnages et la scène est mise en place, mais surtout les couleurs et les lumières.

Cette exposition n’est pas pour tout le monde, ce n’est pas là où j’emmènerais quelqu’un de déjà sceptique envers l’art contemporain.

Here are teasers for the exhibition with extracts from the art pieces. However I do not really like them because they show the “actions” part in the art pieces which are tiny parts. The fascinating side of his artworks is the stillness and the time slowed down to the extreme after or before the action.

Voici des bandes annonces pour l’exposition avec des extraits d’oeuvres. Cependant je ne les aime pas vraiment car ils montrent les passages avec les “actions” qui sont des petites parties. L’aspect fascinant de ses oeuvres est l’immobilité et le temps ralenti à l’extrême avant ou après ces actions.

To know more about the exhibition: http://www.grandpalais.fr/en/event/bill-viola

open from 5 March 2014 to 21 July 2014 at the Grand Palais, Paris.
05 Mars 2014 – 21 Juillet 2014 au Grand Palais, Paris.
thanks for reading ! Merci de votre visite !
Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s