Books, Books, Books

Aujourd’hui on parle un peu livres pour changer, au fur et à mesure des années j’ai un peu augmenté ma collection. Si bien que chaque anniversaire, chaque Noël, chaque événement est une raison pour mes proches de me faire plaisir et de m’offrir de nouveaux exemplaires.

Today we are going to talk about books for a change, through the years I have acquired a little collection of my own. So much that every birthday or christmas was a reason for my relatives to please me and give me new ones.

Fashion BooksJ’ai commencé enfant comme beaucoup d’autres petites filles à développer un goût pour ces livres, ceux qu’on appelle les “beaux livres” les anglophones les nomme les “coffee table books”. Ceux qui sont fait pour être regardé, parcouru, lu en plusieurs fois. Chaque fois qu’une page se tourne, une découverte se fait. Bien sûr les premiers livres sont plus généraux, ceux qui peuplent ma bibliothèque d’enfant m’ont fait découvrir la mythologie grecque, les instruments de musique, les sciences. Et oui je les ai toujours, je les ai chéris et je ne sais vraiment pas comment ils ont survécu à toutes mes lectures.
Toujours est-il que mes goûts se sont assurés, définis, certaines thématiques ont commencé à se dessiner. Et puis bien sûr les études ont démarré, l’histoire de l’art et ses livres, ses livres importants et inévitables qui composent les bibliographies sans fin des professeurs. Au début on veut bien faire, on en achète beaucoup, on les traine partout pour finalement ne plus pouvoir les voir… Je sais que pas mal d’étudiants les revendent ou les donnent, j’avoue pour ma part avoir beaucoup de mal à me défaire d’eux.

I have started as a child (as many other little girls) to gain a taste for these books, the pretty ones, called by english-speakers “coffee table books”. Those which are meant to be read, watch, overviewed and read again in little pieces. Every time a page turns a new discover is being made. Of course the first ones I got were very general, the ones in my childhood library made me find out about greek mythology, music instruments, science. And yes I still have them, I cherished them and I don’t really know how they managed to live through all my reading. Since then my taste has evolved, got defined, some themes started to point out. And of course university started, art history and its books, the important ones and unavoidable which were part of the infinite bibliographies written by my teachers. At first you want to do it right, so you buy a lot, you dragged them everywhere and finally you can’t stand the sight of them… I know a lot of students resell them or give them, but I have to say it is hard for me to let them go. 

Aujourd’hui il m’est difficile de parcourir un musée quelque part dans le monde et de ne pas repartir avec le catalogue. Comme si un morceau du lieu revenait avec moi. J’essaye de me limiter concernant les catalogues d’expositions temporaires à celles qui m’ont vraiment marquée, émerveillée, impressionnée. Comme par exemple l’exposition “Mémoires vives” au musée d’Aquitaine ou “Explosió ! Ellegat de Jackson Pollock” à la Fondation Miró à Barcelone (pas d’article car malheureusement les photos étaient interdites).

Mais notre article va parler d’une toute autre thématique que j’affectionne, l’histoire de la mode. Voici une sélection de 4 ouvrage de ma petite collection que j’adore feuilleter, admirer. Chacun d’eux correspond à une facette différente de cet art.

Commençons par le plus ludique…

Today it is difficult to me to tour a museum and leave without the collection’s catalog. As if a piece of the place would come back with me. I try to limitate myself with the catalogs for temporary exhibitons, I buy only the ones which struck me, astonished me. For example the exhibition “Vivid Memories” at the Aquitaine Museum in Bordeaux or “Explosió ! Ellegat de Jackson Pollock”at the Miró Foundation in Barcelona (no article about this one, unfortunately pictures were forbidden).

But my post today will speak of another theme that I like, Fashion History. Here is a selection of 4 books from my tiny collection which I love to go through. Each one of them matches a different side of this art.

Let’s start with the more playful…

Fashion Game Book, histoire de la mode du 20e siècle,

Florence Müller, éditions Assouline

Petit recueil de questions sur la mode, c’est un livre parfait pour ceux qui aime parcourir l’histoire de manière amusante. On y apprend les début des couturiers à la toute fin du 19ème, jusqu’à nos jours, mais aussi les parfums, la petite robe noire, les égéries, etc. Mention spéciale pour la page sur les uniformes d’Air France.

Littble book of questions about fashion, this is a perfect one for those of you who like to go through history with the little stories. We learn about fashion starting from the end of the 19th century, untill nowadays, but also about perfumes, the little black dress, the muses, etc. Special shout-out to the page about the Air France uniforms.

Fashion BooksUn siècle de mode,

Catherine Örmen, éditions Larousse

Ouvrage écrit par la créatrice du Musée de la Mode de Marseille et responsable du fonds XXe siècle au Musée de la Mode et du Textile – Arts Décoratifs, mais aussi doté  d’une préface écrite par Inès de la Fressange nous rentrons ici dans la catégorie des beaux livres d’histoire de la mode. Il présente tous les grands noms de la mode sur plusieurs doubles pages, la taille du livre permet d’apprécier les images pleinement, et les petits fac-similés donnent un cachet enchanteur à l’ensemble. Mon seul bémol serait pour cette couverture qui je trouve ne fait pas du tout honneur à son contenu.

A century of fashion” was written by the creator of the Fashion Museum in Marseille and she is also in charge of the 20th century fund at the Fashion and Textile Museum – Arts Décoratifs. But it also has a preface written by Inès de la Fressange (the true Parisian “it-girl”). We here enter the world of the beautifull books about Fashion. It introduces all the great names of fashion on double plages, the great size allows us to enjoy large visuals, and the little facsimile give an enchanting touch. My only criticism would be about the cover which I think reflects poorly the inside of the book.

Fashion BooksMode & Littérature, une liaison inspirante,

Esther Henwood, éditions Norma

Celui-ci est un petit bijou que l’on m’a offert à Noël dernier. Quels sont les écrivains qui ont inspiré les artistes ? pour quelles héroïnes ont-ils imaginé des robes ? Non seulement les créateurs répondant aux questions de l’auteur mais en plus ils dessinent et dédient des vêtements à ces écrivains ou à leurs personnages. Par exemple on y découvre que l’héroïne rêvée de Manolo Blahnik est Emma Bovary, et qu’Olympia le Tan est entre autres inspiré par la Lolita de Nabokov.

This one is a little jewel offered to me at last Christmas. Who are the writers who inspired the artists ? for which hero they imagined dresses ? Not only the designers answered all of the author’s questions but they also draw and dedicated clothes to these inspirations real and imaginary. For example we discover the dreamed hero of Manolo Blahnik is Emma Bovary and Olympia Le Tan is among others inspired by the Lolita of Nabokov.

Fashion BooksFour Hundred Years of Fashion,

Victoria and Albert Museum (réédition)

Celui-ci c’est pour les sérieux, les fortes têtes, et les vrais de vrais. Difficile à lire, et en anglais il s’agit du catalogue de la collection des robes et textiles du Victoria and Albert Museum à Londres. Publié pour la première fois en 1984 c’est un best-seller du musée. L’intérêt de cet ouvrage, en plus de l’évolution des tenues, est le rapport à l’exposition muséale. Ici on découvre les enjeux de la scénographie des pièces, l’introduction en partie sur ce sujet est très intéressante, elle nous montre l’évolution dans laquelle s’est positionné le musée. Après quelques tours sur internet il apparaît que le livre a été réédité depuis mon achat (impossible de me rappeler l’année) pour y apporter plus de visuels.

This one is for the serious, the though ones, real deal. Hard to read and especially for French readers (it is in English), it is the catalog of the Dress and Textile Collection of the Victoria & Albert Museum. Published for the first time in 1984 it is one of the museum’s best-seller. The interest of this book is besides the evolution of the outfits, is the subject of showing the pieces in a museum. Here we discover the issues of scenography, the introduction partly about this matter is quite interesting and shows us the evolution path the museum took. After a few rounds on the internet I found out the book was republished once more since I bought it (can’t remember when) in order to add more visuals.

Fashion BooksC’est tout pour aujourd’hui, bonne semaine à tous et si vous êtes à Paris, n’oubliez pas la FIAC. On s’y croisera peut-être !

That’s all for today, have a nice week everyone and if you are in Paris, don’t forget it is the FIAC. Maybe you’ll see me there !

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s